Des réponses aux besoins de logement des plus démunis bien insuffisantes

La création de nouvelles structures d’hébergement ou de logement d’insertion (logement très social), destinées à des personnes isolées ou des familles en grande précarité, est largement insuffisante par rapport aux besoins.

Les acteurs de terrain, organisés sous forme associative, jouent un rôle essentiel d’accompagnement des personnes. Maîtres d’ouvrage de nombreux projets d’insertion, ils définissent les objectifs sociaux et les moyens à mettre en œuvre, mais la charge immobilière afférente dépasse très souvent leurs capacités à mobiliser des fonds.

Des accords de subventionnement (Etat, collectivités locales, agences publiques) existent, permettant à un bon nombre de ces projets de voir le jour. Cependant, la raréfaction de l’argent public, la hausse des prix de l’immobilier et les arbitrages nécessaires sur l’emploi des fonds alloués laissent une marge de manœuvre très faible à l’accroissement du parc immobilier très social.

#impinv #socialhousing #isr #impactlogement

A l'affiche
Actualité récente
Archive
Tags
Pas encore de mots-clés.